Les soins aux aînés – COVID-19 et bien vieillir

Lire l’article au complet ici : Mémoire de l’AREQ au CSBE

La pandémie de la COVID-19 a bouleversé la vie de millions de personnes à travers le
monde. Le Québec n’a pas échappé à cette crise sanitaire sans précédent. Si tous les
groupes d’âge sont touchés, les personnes aînées en paient un prix terriblement élevé.
Isolement, abandon, manque de soins, dépression pour ne nommer que quelques-uns
des nombreux impacts qui touchent tous les aspects de leur vie. Plusieurs y ont même
laissé leur vie dans des conditions indignes d’une société telle que le Québec.
Les personnes âgées de 60 ans et plus constituent la quasi-totalité des décès dus à la
COVID-19, soit 98 %1
. Les centaines de personnes décédées seules et sans soin dans
les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ainsi que dans les
résidences privées pour aînés demeureront le symbole de l’échec de la société
québécoise à prendre soin de ses aînés.

 

Bien vieillir au Québec : portrait des inégalités entre générations et entre personnes aînées

Lire le document au complet ici :  Bien vieillir au Québec synthèse

Trois grands constats généraux émergent des travaux menés. Alors que les analystes
ont souvent tendance à décrire les personnes aînées comme un bloc monolithique, les
données indiquent au contraire une grande diversité dans leurs conditions de vie. Les
besoins, les enjeux, les activités et les désirs d’une personne de 65 ans diffèrent
grandement de ceux d’une autre de 90, voire 100 ans. Pourtant, sur le plan statistique,
toutes ces personnes seront considérées comme des personnes aînées présentant
toutes le même profil ce qui induit nombre d’incompréhension et de difficultés.

Une seconde conclusion met en lumière que les inégalités vécues tout au long de la vie
ne disparaissent pas avec l’avancement en âge. Les inégalités d’hier deviendront celles
d’aujourd’hui et de demain. Une vie marquée par des situations de discrimination
marquera les conditions dans lesquelles la vieillesse sera vécue. Le fait que les femmes
reçoivent des prestations moins élevées du Régime de rentes du Québec en raison de
leurs revenus de travail moins élevés illustre cette relation.

Additionnons nos pas pour les droits des femmes dans une marche par bouts !

Lire le document au complet en PDF : Invitation – Journée internationale des droits des femmes – secteurs

Formulaire des distances parcourues : Formulaire – Additionnons nos pas pour le droit des femmes

Journée internationale des droits des femmes 2021 – 8 mars 2021

Dans le contexte de la pandémie où les rassemblements sont interdits,  la créativité et la simplicité sont de mise pour souligner cette journée dont le thème sera « Écoutons les femmes ».

C’est dans cet esprit que le comité régional des femmes (Québec-Chaudière-Appalaches) vous propose de rendre symbolique une marche, ou votre marche quotidienne, accompagnée ou non (selon les plus récentes directives de la santé publique).

Nous marcherons pour marquer nos actions féministes, pour éliminer la violence faite aux femmes, pour lutter contre la pauvreté, pour revendiquer le droit d’être sensible, pour le droit d’être fragile et forte à la fois, pour l’équité salariale, pour une solidarité avec les hommes sensibles à la situation des femmes et pour créer des liens, même à distance.

La distance parcourue par chacune d’entre nous pourra être additionnée et ainsi rendre significative cette Journée internationale des femmes.

Pour signifier votre intention de participer, faites-moi parvenir un courriel à l’adresse suivante : lialoi@globetrotter.net  avant le 24 février en indiquant votre nom et votre municipalité et éventuellement le nom de celle.s ou ceux avec qui vous marcherez.

Déroulement de l’activité entre le 1er et le 8 mars 2021

  1. Marchez le kilométrage désiré, au moment où cela vous conviendra, entre le 1er et le 8 mars et notez la distance parcourue.
  2. Portez en brassard, un foulard ou un tissu blanc, pour vous identifier.
  3. Prenez-vous en égoportrait (selfie) (facultatif).
  4. Lorsque vous aurez effectué votre marche, remplissez le formulaire ci-joint, avec les informations sur la distance parcourue et envoyez-le avec une photo (facultatif) à l’adresse courriel lialoi@globetrotter.net au plus tard le 9 mars 2021.

C’est une activité régionale, soyons fières de représenter le secteur Beauce-Etchemins et participons en grand nombre. Même seule, nous serons ensemble!

Liane Loignon, responsable du comité local des femmes.

Bulletin de février 2021 de la Table de concertation des aînés de Chaudière-Appalaches.

Lien pour lire le bulletin au complet : BULLETIN FEVRIER 2021

Le groupe Facebook Ensemble dans l’isolement pour rester actif et positif :
https://www.facebook.com/groups/2922741561346716
 La page Facebook de notre Intervenante aux proches aidants :
https://www.facebook.com/intervenante.prochesaidants.3
 La page Facebook générale de l’ABBS :
https://www.facebook.com/associationbenevolebeaucesartigan
 chaîne ABBS Viactive à voir pour différent thèmes et exercices :
https://www.youtube.com/channel/UCeogFVmtzQSUZAAAr3SY_4A
 La chaîne ABBS proches aidants :
https://www.youtube.com/channel/UCvuHvlF7OFRSt1MSHvQwhcg
 La chaîne ABBS Les contes :
https://www.youtube.com/channel/UCAgrFv9dEXTxOfbKSaft3xg 

 

Capsules radiophoniques

Liane Loignon me demande de placer cette information dans notre site.

La maison Havre l’Éclaircie a réalisé des capsules radiophoniques dont le contenu est susceptible de vous intéresser ou d’intéresser une personne de votre entourage. Ces capsules seront diffusées du 12 février au 26 mars sur les ondes de Mix 99,7 avec Karine Ferland à 11 h 30, et à 11 h 45 sur les ondes de 103,5 avec Louis Labbé.

Voici les thèmes abordés:
Vendredi, 12 février avec Sandra Poulin: Présentation du projet, lien avec la pandémie et résumé de la problématique et des services
Vendredi, 19 février avec Cindy Lavallée-Poulin: La jalousie.
Vendredi,  26 février:  avec Isabelle Nolet: Les conséquences de la violence conjugale et les services jeunesse
Vendredi, 5 mars: avec Bianca Perreault: La cyber-violence
Vendredi,  12 mars: avec Julie Richard Nadeau: La violence post-séparation
Vendredi,  19 mars avec Dany Grondin : Les scénarios de protection
Vendredi, 26 mars avec Jacinthe Fillion: Comment aider et les proches

Citoyen numérique : offre de formations

Développer des pratiques informatisées permettant d’utiliser judicieusement les diverses plateformes Web et les applications offertes, entre autres, par les gouvernements, les institutions financières et les réseaux sociaux.

Voici le document PDF qui explique cette offre : Citoyen numérique-AREQ formations proposées

Pour plus d’information :

Carole Fontaine

418.774.0789

Augmentation déraisonnable dans les résidences RPA

Bonjour,
Nous vous invitons à signer la pétition qui circule à l’Assemblée nationale du Québec pour dénoncer les augmentations déraisonnables de loyer dans les résidences pour les aînés RPA
 
Vous avez jusqu’au 31 janvier 2021 pour transmettre votre signature.  Voir le lien suivant.
Vous pouvez faire circuler cette information à votre entourage.
Louise Fortin, présidente
AREQ Beauce-Etchemins

Le moment de votre lettre

La nuit est encore là. Le jour tarde à venir. Ce n’est pas un hasard si je suis déjà debout. J’aime me lever tôt. Souvent pour écrire, parfois pour méditer. Ou simplement pour vivre, pour apprécier cet instant suspendu, fragile, ce passage de l’obscurité à la lumière.

L’aube est une merveille. Peu importe le temps qu’il fait, elle est un miracle qui se répète sans cesse, l’offrande d’un jour nouveau, de rêves à accomplir, de tous les possibles.

Ce matin, l’aube est froide. Je le sens par mes pieds nus sur le plancher. Je regarde par la fenêtre de mon bureau, je vois d’épais nuages qui flottent, immobiles, pareils à d’immenses voiliers dans la noirceur du ciel, dans cet hiver qui s’installe par à-coups.

Un vent léger que je devine, à peine perceptible on dirait, bruisse dans les arbres dénudés devant la maison.

La rue est déserte, tranquille. Insouciante.
L’aube semble être figée.
Le temps semble s’être arrêté.
Le temps. Semble s’être. Arrêté.

Je sais qu’il en est ainsi depuis de longs mois. De trop longs mois.

Ce temps qui nous échappe plus que jamais sans pour autant nous faire avancer d’un seul pas. Bien sûr, il y a eu l’accalmie des jours d’été, comme une fausse promesse, presqu’une illusion, et nous revoilà plongés dans cette étrange science-fiction de l’absurde, où la normalité nous fait faux bond une seconde fois.

Et je pense à vous. À vous, mes parents, à vous aussi, mes aînés. Hommes et femmes magnifiques qui, par la force des choses, vous retrouvez isolés plus que jamais dans cette fixation irréelle et indéfinie du temps. Ce temps que vous n’avez plus à perdre. Ce temps précieux que je voudrais pouvoir vous rendre.

J’en suis incapable.

Moi, je suis un être de silence et de solitude, je ne crains pas tant le confinement, ma nature est sauvage.

Mais je ne compte pas, ici. Ou si peu.

Vous. Vous êtes importants et je ne sais rien de vous. Je ne connais rien de vos vies. Car oui, vous avez vécu et votre existence est précieuse. L’existence de chacun et chacune d’entre vous est un joyau rare. Certains l’oublient. Certains ne pensent qu’à leur propre cœur, niant ainsi le cœur des autres.

Naturellement, je n’ai pas connaissance de vos histoires personnelles. Cependant, j’imagine sans difficultés tous ces livres que l’on pourrait écrire avec l’encre de vos années. Je ne sais rien de vos rêves, de vos espoirs, de vos désirs, de vos peurs. S’il y a une seule chose que je sais, par contre, c’est que je tiens à vous. Vous êtes notre sagesse, vous êtes notre mémoire. Vous avez livré vos combats. Vous méritez maintenant la paix et la tranquillité de vivre, vous méritez les étreintes et les sourires de vos proches, les câlins de vos enfants, de vos petits-enfants.

Ce que nous traversons n’est certes pas facile.
Mais. Il faut s’accrocher.
On va y arriver.
Ça aussi, je le sais.

Alors que j’écris ces lignes, la lumière apparait enfin.

À chaque nuit succède un jour. Malgré la grisaille, la brillance transparaît toujours. Le lumineux l’emporte sur l’obscur. Même si ce n’est pas donné. L’espoir du meilleur se doit constamment de dominer la crainte du pire.

Le jour est là, à présent.

Et j’ai simplement envie de vous dire (je sais, ce n’est pas grand-chose), j’ai simplement envie de vous dire que vous comptez pour moi. Que vous comptez pour nous. Vous êtes notre force tranquille, les fondations de qui nous sommes. Nous vous devons de vivre.

À nous, par notre force vitale, par notre force d’aimer, d’être à votre hauteur.

En ce nouveau jour naissant, je vous offre tout mon amour, tous mes respects.

Et bientôt, comme avant, nous nous retrouverons.

Ensemble.

Patrice Godin

 

Conférences et Deuil

CONFÉRENCES GRATUITES
POUR LES ORGANISMES DE LA RÉGION

LE CEPS BEAUCE- ETCHEMINS VOUS OFFRE UNE SÉRIE DE VIDÉO
CONFÉRENCES GRATUITES AJUSTÉES A VOS BESOINS
– Découvrir qui je suis
– Apprivoiser son ombre
– Le Pardon
– Le Deuil
– L’estime du Soi
– L’aide médicale à mourir
– Mieux se comprendre et mieux agir en période de crise
(pandémie)
FORMATION A L’ÉCOUTE ACTIVE
Nous vous offrons aussi une formation de 6 heures à
l’écoute active afin de donner aux autres ce qu’on aurait
bien aimé recevoir Se sentir écouté et compris
POUR INFORMATION
418-228-3106 ou par email; cepsaa@ip4b.net
Il nous fera plaisir de vous recontacter pour vous donner plus
d’informations.

Alain Goulet (Directeur)

 

Centre du deuil

La douleur et le vide ressentis dus à la perte d’un être cher demandent souvent de l’accompagnement dans les premiers pas de cette épreuve.

Comme vous le savez sans doute, le Centre du deuil offre des rencontres de groupe et individuelles pour toutes personnes adultes vivant un deuil.

Nos prochains groupes débuteront bientôt sous forme de vidéo conférence.

Contactez nous pour de plus amples informations.

 

Centre du deuil du CEPS Beauce-Etchemins

T : 418-228-3106

C : cepsaa@ip4b.net